La plage

Vous rêvez déjà aux vacances ? Vous rêvez à la plage, à la brise légère et au sable chaud? Cette activité est parfaite pour vous faire patienter jusqu’à l’été!

Voici une occasion pour découvrir ensemble toutes les possibilités sonores du violon. C’est aussi une belle activité pour apprendre des sonorités et des manières de jouer inusitées! Encouragez votre enfant à laisser aller son imagination!

Objectifs: 

  • Inspirer l’enfant à imaginer ce que la musique représente pour lui;
  • Le faire jouer de façon vivante;
  • Se questionner sur les intentions du compositeur à l’aide de différents paramètres (paroles, tonalité, rythmes, nuances, articulations, mouvement mélodique, etc.);
  • Découvrir toutes sortes de nouvelles sonorités;
  • Varier sa manière de jouer;

Matériel : le violon et l’archet. Des images représentant certains thèmes peuvent être utiles pour stimuler l’imagination de l’enfant.

Procédure : imaginer ensemble un décor, une histoire ou un voyage, dans lequel on crée les sons avec son instrument. Voici quelques idées :

Le vent

Souffler dans les ouïes!

Les vagues

Placer la main à l’épaule du violon. Jouer de longs sons filés sur n’importe quelle corde. Avec la main gauche, exercer de petites pressions sur le violon, de manière à pousser le violon sur le cou. On peut alors entendre un léger vibrato, comme des vagues. Pour des vagues plus grosses, exercer plus de pression, pour des vagues plus rapides, bouger plus rapidement la main gauche.

Les coquillages

Pour entendre la mer, trouver l’harmonique de mi-corde sur la corde de sol. Il a un son très doux, mais très précis, très net.

Le goéland

Faire des glissandos d’harmoniques tout le long du manche sur la corde de Sol.

La baleine

Les cris de la baleine sont très aigus dans l’eau. Pour les faire, placer un doigt sur la corde de mi et faire un glissando très rapide vers l’aigu. Varier la pression du doigt, d’une pression normale à une pression harmonique (comme pour jouer des harmoniques).

Le bateau

Le bateau utilise le même principe que pour les baleines. Effectuer un glissando ascendant rapide sur la corde de sol. Utiliser plus de pression du doigt que la pression harmonique pour un son bien présent.

La tortue

Jouer une petite chanson connue très très lentement.

Le lever et le coucher de soleil

Poser l’archet sur les cordes du violon. Monter l’archet doucement vers le ciel et le reposer en position « tirer » sur les cordes (mouvement parfois appelé « balance » ou « reprise d’archet »).


Mes élèves et les folleries d’archet de Noémie Robidas sont mes principales inspirations pour cette activité. L’image de couverture vient d’une recherche web.

Publicités
La plage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s