Les créatures de liège

La posture au violon est un élément très important à ne pas négliger, et ce, tout au long de l’apprentissage. Que l’on soit débutant, intermédiaire ou avancé, la posture est un élément qu’il faut constamment surveiller pour éviter des blessures, des tensions, des frustrations et des déceptions.

Les violonistes débutants ont tendance à laisser reposer leur violon à la base des doigts, entre le pouce et l’index alors qu’il devrait y avoir un petit espace libre (voir image ci-dessous). Cette activité permet de remédier à la situation à l’aide de drôles de créatures!

Objectif(s) : cela permet de garder leur poignet détendu, de rappeler à l’enfant de placer le bout de son pouce sur le côté du manche et de garder un petit trou pour sa créature.

Matériel : le violon, l’archet, un bouchon de liège et un crayon-feutre à pointe fine pour dessiner la créature. Pour les élèves qui ont de petites mains, il peut être difficile d’utiliser les bouchons de liège, il est donc possible de remplacer le bouchon par une petite balle de mousse avec de grands yeux globuleux.

Procédure : placer un bouchon de vin en liège comme sur l’image ci-dessous. L’enfant peut y dessiner des visages (les créatures de liège) et leur donner des noms. Il faut rappeler à l’enfant de prendre soin son nouvel ami et de lui laisser de l’espace!

créature de liège


Trouvez l’image et l’article originaux de Sue on music ici.

Publicités
Les créatures de liège

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s