Les 10 commandements de l’importance de l’encadrement parental dans les périodes de travail instrumental à la maison.

  1. De l’intérêt pour la musique, vous aurez: l’enfant a besoin de sentir que ses parents portent de l’intérêt pour ce qu’il fait. Il a besoin de sentir que la musique est importante pour ses parents. Faites une place pour la musique dans votre vie : écoutez de la musique, allez voir des concerts, apprenez vous-mêmes un instrument de musique.
  2. Des encouragements, vous donnerez souvent : les encouragements, les commentaires constructifs et positifs peuvent avoir un impact important sur la motivation de l’enfant.
  3. Le plaisir, vous prioriserez : L’objectif principal est de s’amuser et de jouer dans une ambiance détendue! Les activités ludiques sont faites pour rompre la monotonie souvent vécue pendant la période de travail instrumental : gammes-études-pièces, gammes-études-pièces, etc.

Les activités ludiques facilitent les nombreuses répétitions qu’exige un travail instrumental.

  1. Votre enfant, vous écouterez : l’enfant a besoin d’être écouté! Écoutez ses besoins, ses craintes, ses interrogations et ses idées, c’est le meilleur moyen de lui fournir le meilleur environnement de travail instrumental possible. Comme chaque enfant est différent, certaines activités peuvent fonctionner ou non avec lui. Il est donc primordial de bien connaître son enfant et de l’encourager à s’exprimer. Il s’agit également d’un bon moyen pour prévenir et déceler les baisses de motivation!
  2. Aux leçons, toujours vous assisterez : il est primordial de toujours assister assidûment à la leçon de votre enfant, surtout durant les premières années d’apprentissage. Écoutez attentivement et notez ce que l’enfant a à faire. Participez si le professeur le demande.
  3. Un encadrement, vous offrirez : en encadrant la période de travail instrumental de l’enfant dès le départ (moment, fréquence et nombre de minutes), une routine s’installe et la répétition devient une activité quotidienne, au même titre que les devoirs, les repas, le brossage des dents ou le dodo. L’enfant a besoin de cet encadrement dès le départ pour le sécuriser et accepter plus facilement la routine de travail. Jouer du violon tous les jours, même si ce n’est que pour jouer Twinkle une seule fois!
  4. Un rappel (des consignes, des défis), vous donnerez : l’enfant a besoin du parent pour noter les aspects à travailler ou pour lui rappeler les choses écrites par le professeur. C’est aussi son rôle (pendant les premières années du moins) de veiller à faire respecter les consignes de posture qui sont le plus souvent oubliées (carnet de notes).
  5. Une planification, vous préparerez avec votre enfant : durant les premières périodes de travail instrumental, l’enfant a besoin de l’aide de ses parents pour planifier les tâches à faire, le nombre de répétitions à effectuer pour chaque tâche, les objectifs à atteindre, etc. Les enfants ont parfois de la difficulté avec la notion du temps; 15 minutes de travail peuvent sembler interminables lorsqu’elles ne sont pas organisées. Demandez l’aide du professeur.
  6. Vers l’autonomie, vous les mènerez : en fournissant un bon environnement de travail, des stratégies de travail, une routine, une planification des tâches à l’enfant, il deviendra, petit à petit, plus autonome pour sa répétition instrumentale!
  7. Présent, vous serez : aux cours, durant le travail à la maison, présent pour votre enfant !
Publicités
Les 10 commandements de l’importance de l’encadrement parental dans les périodes de travail instrumental à la maison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s