La répétition rigolote!

Vous manquez d’idées pour faire répéter un passage à votre enfant/élève? Le travail instrumental à la maison n’est plus tellement drôle? Voici quelques suggestions pour rire! Et s’améliorer du même coup!

Matériel : le violon, l’archet et un dé à jouer.

Procédure :

a) Trouver un passage à travailler dans la pièce. Lancer un Dé à jouer.
Face 1 : jouer le passage en se tenant sur un seul pied;
Face 2 : jouer le passage en regardant l’archet;
Face 3 : jouer le passage assis;
Face 4 : jouer chaque note quatre fois;
Face 5 : jouer le passage les yeux fermés;
Face 6 : jouer le passage la langue sortie.

Trouver ses propres règles (jouer le passage forte, piano, avec toutes les notes en tirant/poussant, avec un chapeau, pizzicato, avec une bouche de poisson, avec la bouche grande ouverte, avec un oeil fermé, en pliant les genoux aux silences, etc.)!

L’enfant et le parent devraient réfléchir aux meilleures contraintes pour que l’enfant s’améliore. Ainsi, il pourrait y avoir trois consignes rigolotes et trois consignes plus sérieuses, mais qui vont toutes dans une même direction.

Ex. : l’enfant doit veiller à avoir une belle posture :
Face 1 : jouer le passage en tenant un petit objet sur son violon;
Face 2 : jouer le passage en tenant un petit objet sur sa tête;
Face 3 : jouer le passage en regardant devant (placer une image à la bonne hauteur);
Face 4 : jouer le passage en pensant seulement à…;
Face 5 : jouer le passage en se filmant (pour pouvoir se voir après);
Face 6 : jouer le passage en gardant les genoux légèrement fléchis.

b) Une variante serait de demander à l’enfant de dessiner des cartes avec des consignes rigolotes (jouer les yeux fermés, la langue sortie, dans la salle de bain, etc.). Faire piger à l’enfant une carte comme récompense et jouer une pièce complète ou un passage en appliquant la consigne.

Les répétitions rigolotes sont souvent plus difficiles que de jouer le passage normalement. Cela permet à l’enfant, une fois de retour à la normale, d’avoir plus de facilité à le jouer. Par exemple, lorsque les élèves jouent avec une jambe en l’air, ils sont souvent très concentrés par ce qu’ils font et réussissent encore mieux!

Voici d’autres exemples. Jouer :

  1. Une octave plus grave ou une octave plus aiguë;
  2. Comme dans une marche funèbre;
  3. En se tenant debout comme Jerry Lee Lewis;
  4. En hochant de la tête sur le tempo;
  5. Avec la main droite dans le dos (répétition silencieuse! On place seulement les doigts de la main gauche. On peut aussi chanter la mélodie en même temps);
  6. Avec la langue sortie;
  7. En chantant les notes;
  8. Avec l’œil gauche fermé;
  9. À partir du milieu de la pièce jusqu’à la fin. Jouer ensuite du début jusqu’au milieu;
  10. En bougeant le nez comme un lapin;
  11. En clignant des yeux sur le tempo;
  12. Pendant qu’un professeur ou un ami rigole à chaque fin de phrase;
  13. En mâchouillant de la gomme imaginaire;
  14. Comme la Reine d’Angleterre;
  15. Avec la pire posture imaginable;
  16. En levant l’archet en l’air chaque huit temps;
  17. En tapant du pied droit chaque premier temps de chaque mesure;
  18. En gigotant comme lorsque l’on a des fourmis dans les jambes;
  19. Avec le plus grand et le plus ridicule sourire au visage.

Idées trouvées un peu partout sur le web et en particulier ici.

 

Publicités
La répétition rigolote!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s